Site non affilié au gouvernement américain, possibilité d'effectuer vos démarches sans frais supplémentaires sur le site officiel

Comment faire si l’autorisation ESTA expire pendant le voyage

Note: 3.81 75 votes
Comment faire si l’autorisation ESTA expire pendant le voyage

Vous envisagez de voyager prochainement vers les Etats-Unis en utilisant une autorisation ESTA précédemment obtenue mais qui expire avant la fin de votre séjour et souhaitez savoir quelles sont les démarches spécifiques à accomplir dans un tel cas ? Sachez que le fait que votre ESTA expire pendant le voyage ne posera pas de problème. Mais dans certains cas, il vous sera nécessaire de refaire une demande d’autorisation en ligne. Voici quelques explications à ce propos.

 

Faut-il refaire une demande ESTA si celle-ci expire pendant le voyage :

Une autorisation ESTA est valide pour un séjour aux Etats-Unis d’une durée de moins de 90 jours, et pendant une période de deux ans après sa délivrance par les autorités américaines. Dans le cas où votre ESTA arrive à expiration avant la fin de votre séjour mais est valide à la date de votre départ, vous n’avez absolument pas besoin de refaire une demande.

Bien entendu, il est impératif que votre date d’aller soit inclue dans la date de validité de votre autorisation et que vous puissiez mentionner une date de retour qui ne soit pas supérieure à 90 jours après votre départ. Votre passeport doit, quant à lui, être valide pour la durée totale de votre séjour, incluant la date de retour.

 

Dans quels cas est-il nécessaire de refaire une demande d’ESTA :

Bien que votre autorisation ESTA puisse être utilisée pour effectuer différents voyages aux Etats-Unis pendant deux ans, et ce, même si elle expire pendant votre voyage, il existe certains cas particuliers qui vous obligeront à refaire une demande en ligne. Voici ces cas :

  • Un changement de nom ou de genre du voyageur ou tout changement concernant son identité, hormis les mariages lorsque le nom de jeune fille figure sur le passeport et les documents de voyage (billets).
  • Un changement de coordonnées (adresse) du voyageur.
  • Un changement de passeport. Vérifiez bien que le numéro de passeport mentionné lors de votre première demande est bien celui de votre passeport actuel.
  • Un changement dans les réponses d’une ou plusieurs questions posées dans le formulaire.

En clair, toutes les informations que vous aviez communiquées lors de votre première demande d’ESTA doivent toujours être valables au moment de votre séjour. Dans le cas contraire, l’embarquement pourrait vous être refusé.

 

Comment refaire une demande d’ESTA si nécessaire ?

Si vous faites partie d’un des cas mentionnés plus haut, il vous est nécessaire de refaire une demande d’ESTA en ligne pour être sûr de mener à bien votre voyage aux USA. Ainsi, il vous suffit de vous rendre sur un site tel que le nôtre et d’y accéder au formulaire à disposition en veillant à vous munir de votre passeport électronique ou biométrique en cours de validité.

Une fois le questionnaire rempli, vous devrez, pour le valider, régler les frais de traitement et de transmission du dossier aux autorités américaines.

Une réponse vous sera alors envoyée par email dans un délai de 72 heures au maximum.

 

L’ESTA se renouvelle-t-il automatiquement après son expiration ?

Certains voyageurs pensent, à tort, que l’autorisation ESTA se renouvelle automatiquement après sa période de validité de deux ans. En réalité, cette procédure ne se fait pas de façon automatique. Vous ne serez d’ailleurs pas prévenu lorsque votre autorisation arrivera à son terme. Aussi, il est nécessaire que vous preniez les choses en main si vous souhaitez effectuer un nouveau voyage aux Etats-Unis alors que votre précédent ESTA a expiré.

Pour cela, vous devez bien entendu connaitre la date d’échéance de votre autorisation actuelle. Pour cela, il existe plusieurs astuces. Si vous avez pensé à imprimer votre ESTA ou que vous avez demandé une version papier de celle-ci avec un prestataire qui propose l’envoi par courrier comme celui que nous vous recommandons sur ce site, vous trouverez facilement la date de délivrance de votre précédente autorisation et donc sa date d’expiration. Mais si ce n’est pas le cas, vous devrez retrouver le mail qui vous a été envoyé lors de votre précédente demande. Pensez à effectuer une recherche dans votre boite de réception si vous n’avez pas archivé ce message et en saisissant le mot-clé « ESTA ».

Si vous avez conservé vos identifiants lors de votre première inscription, vous pourrez également accéder au statut de votre ESTA actuel en ligne en vous rendant sur le site sur lequel vous en aviez fait la demande ou sur le site du gouvernement américain.

Si votre ESTA est bel et bien expiré ou expire avant la date de départ de votre voyage, il ne vous reste plus qu’à effectuer une nouvelle demande en reprenant la procédure depuis le départ. Vous devrez ainsi répondre une nouvelle fois à l’ensemble des questions se trouvant dans le formulaire en ligne. Il est également important de noter que même si vous avez déjà obtenu une telle autorisation par le passé, il reste possible que cette nouvelle demande donne lieu à un refus, notamment si certains points importants de votre situation ont évolué.

Si vous n’avez pas besoin de refaire une demande d’ESTA pour ce nouveau voyage et que votre ancienne autorisation n’est pas arrivée à son terme, veillez tout de même à vérifier que votre situation n’a pas changé et que les informations que vous aviez saisies à l’époque sont toujours correctes. Dans le cas contraire et comme nous l’avons indiqué plus haut, vous devrez modifier lorsque cela est possible, les informations qui ont changé ou refaire une demande complète en remplissant de nouveau le formulaire de demande en ligne.

 

Le cas particulier des transits ou escales aux Etats-Unis :

Prenons maintenant le temps d’aborder le cas spécifique des transits ou escales aux USA. Il est en effet nécessaire d’avoir un ESTA à jour même pour un très court passage sur le sol américain et même si vous ne sortez pas de l’avion lors de votre escale. Or, cela nous amène à nous poser certaines questions sur la validité de l’ESTA lors du transit ou de l’escale à l’aller et lors du transit et de l’escale au retour.

Imaginons en effet que votre ESTA soit valide lors de votre voyage aller qui transite par les Etats-Unis mais que celle-ci expire avant votre date retour. Nous avons vu ensemble que la validité de l’ESTA pour un simple séjour de moins de 90 jours aux Etats-Unis n’avait d’importance que pour la date d’entrée sur le territoire soit la date du voyage aller. Mais dans le cas d’un transit, chaque voyage, aller comme retour, est considéré à la fois comme une entrée et une sortie du territoire américain. Ainsi, la date de l’escale ou du transit effectué lors de votre voyage de retour est considérée comme une date de début de séjour aux USA. Il est donc logiquement nécessaire que votre ESTA soit toujours valide à ce moment.

Si ce n’est pas le cas et que votre autorisation ESTA expire durant votre séjour, vous devez donc refaire une demande afin de disposer d’une autorisation valide à la fois pour votre aller et pour votre retour. Pour cela, deux solutions s’offrent à vous. La première consiste à refaire votre ESTA pendant votre séjour soit entre la date de l’aller et celle du retour, mais vous devrez alors vous assurer de disposer du temps et des moyens logistiques pour le faire. La seconde option consiste à effectuer votre renouvellement d’ESTA avant votre date de départ. Ainsi, le nouvel ESTA obtenu couvrira à la fois votre transit à l’aller et au retour de votre voyage sauf dans le cas rare de voyages durant plus de deux ans. Cette solution nous semble la plus avantageuse car elle vous permettra de voyager l’esprit tranquille sans avoir à vous soucier d’une quelconque démarche administrative pendant votre séjour et vous garantira de pouvoir embarquer pour les deux escales et transits aux USA sans encombre.

Faire ma demande ESTA